Projet Dynamique Réseaux

Depuis maintenant deux années, le Pôle BD Hauts-de-France s’est emparée de la mission Dynamique Réseaux, appel à projet réalisé par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), pour la mener dans les départements de l’Aisne et du Pas-de-Calais, départements fortement touchés par l’illettrisme.
L’objectif était simple : créer des projets d’éducation artistique et culturelle en lien avec des structures locales volontaires et les outiller, afin de développer à moyen et long terme de nouveaux projets.

Au 28 juillet 2022, 7 projets d’EAC ont été menés, 4 dans le département de l’Aisne, 3 dans le département du Pas-de-Calais. Découvrez ici ces projets !

  • LES FRANCAS DE L’AISNE
    SENSIBILISER LES ENFANTS DES CENTRES DE LOISIRS À LA PRATIQUE DE LA LECTURE, PAR LE BIAIS DE LA BANDE DESSINÉE

Le projet s’est adressé à des enfants issus de deux centres de loisirs de l’Aisne, l’ALSH de Beaurevoir et l’ALSH de Guise. Ses objectifs étaient articulés autour de la découverte et de la mise en pratique du médium bande dessinée. Les séances ont été menées par Renaud Collard, auteur de bande dessinée. À la fin des séances, tous les enfants ont réalisé une planche de bande dessinée et ont reçu une malle de lecture composée de cinq ouvrages des éditions de la Gouttière pour poursuivre la pratique de la lecture.
En vue d’une pérennisation des actions culturelles au sein des 12 centres de loisirs tenus par les FRANCAS de l’Aisne, une intervention « médiation de la bande dessinée » a été dispensée aux différents animateurs le samedi 5 février.

  • L’ESCAL
    EXPRIMER ET GÉRER SES ÉMOTIONS À L’ÉCOLE PRIMAIRE PAR LE BIAIS DE LA BD

Le projet s’est adressé à deux classes de CM2 de Laon, dans les écoles primaires de Louise Malcault et Gilbert Lobjois. Ses objectifs étaient articulés autour de la découverte du médium bande dessinée mais aussi du conte avec l’intervention des conteuses de l’association Conte et Raconte, une autrice-scénariste de bande dessinée, Marzena Sowa et une autrice-dessinatrice, Alex-Imé. Tous les élèves ont réalisé une planche de bande dessinée, qui a été exposée lors d’une restitution dans leurs locaux. Les deux classes ont également reçu une malle de lecture, composée de 19 ouvrages de bande dessinée jeunesses pour poursuivre l’activité de la lecture en classe.

  • LA GALERIE ST-JACQUES
    SENSIBILISER LES COLLÉGIENS À LA LECTURE PAR LE BIAIS DU MANGA

Le projet créé avec la ville de Saint-Quentin s’est axé autour du manga, sa culture, son histoire, ses codes iconographiques et ses particularités. Pour permettre aux élèves d’appréhender au mieux la bande dessinée japonaise, nous avons organisé plusieurs ateliers de médiation dans différents lieux culturels de la ville :
• 3 ateliers « One shot » de création de planches de mangas, animés par Nicolas Hitori De, auteur de bande dessinée, et donnés à l’Ecole municipale d’Arts Maurice-Quentin de la Tour.
• Un rallye manga de 3 séances par classe, animé par un médiateur de l’association, touchant 2 classes de 5e du collège Hanotaux et 2 classes de 5e du collège Montaigne.
La médiathèque Guy de Maupassant de Saint-Quentin a également accueilli l’exposition « Par le pouvoir du manga » pendant un mois dans ses locaux.
A la fin du rallye manga, une malle de lecture composée de 80 livres (10 séries de manga avec 4 exemplaires des tomes 1 et 2) a été distribué aux quatre classes.

  • LA CITÉ INTERNATIONALE DE LA LANGUE FRANÇAISE
    APPRÉHENDER ET COMPRENDRE LA LANGUE DE MOLIÈRE PAR LA BANDE DESSINÉE

À l’occasion du 400e anniversaire de la naissance de Molière, le Centre des monuments nationaux et l’association On a Marché sur la Bulle se sont associés afin de proposer des ateliers autour de la bande dessinée, avec pour thématique centrale Molière et la langue française. Ces ateliers ont été menés par Juliette Steren, autrice de bande dessinée.
Les objectifs du projet étaient articulés autour de la découverte et de la pratique du médium bande dessinée et de la langue française, dite « de Molière ».
Les élèves ont réalisé plusieurs planches de bande dessinée ainsi qu’une histoire complète, autour des thématiques propres aux personnages de Molière. Elles furent exposées à la Maison du Projet de Villers-Cotterêts.

  • 9-9 BIS
    SE FAMILIARISER AVEC LE BASSIN MINIER PAR LE PATRIMOINE, LA MUSIQUE ET LA BANDE DESSINÉE

L’objectif du projet était de travailler autour de l’appropriation du patrimoine dans la région du bassin minier à travers deux médiums artistiques : la bande dessinée et la musique. Réalisé avec des élèves de 5e, ce projet pluridisciplinaire visait à développer la créativité et les moyens d’expression des collégiens concernés.
Ce projet a également eu pour objectif de sensibiliser les collégiens aux lieux culturels et pédagogiques que sont le 9-9bis et la bibliothèque municipale Clovis Vendeville à Courcelles-lès-Lens. Ainsi, les élèves ont pu bénéficier de plusieurs séances thématiques :
• 3 séances autour de la visite et la compréhension du patrimoine minier de Oignies ;
• 6 séances sur l’apprentissage des codes spécifiques de la bande dessinée et la réalisation, par groupes, de trois histoires originales, menées par Laurent Libessart, auteur de bande dessinée ;
• 6 séances de mise en musique des planches de bande dessinée.
La médiathèque de Courcelles-lès-Lens a également reçu une exposition pour comprendre les spécificités du 9e Art « C’est quoi la BD ? ». 4 ateliers ont également été programmés pour étendre ce projet d’EAC au public de la médiathèque, animés par Thomas Delache et Greg Blondin.
Enfin, les trois histoires originales des élèves ont été exposées à la médiathèque, accompagnées de la bande-son réalisée au cours des séances de musique. Le grand public a pu découvrir le travail impressionnant mené sur plusieurs mois par les participants et participantes.

  • LA MÉDIATHÈQUE ROBERT COUSIN DE LENS
    (RE)DÉCOUVRIR L’EGYPTE ANTIQUE PAR LE MÉDIUM BANDE DESSINÉE

Dans le cadre de ses animations culturelles à l’année, la médiathèque Robert Cousin de Lens a proposé à l’association de travailler autour de la thématique de l’Egypte Antique. Nous avons choisi un public de collégiens ainsi qu’un public empêché avec des personnes issues de l’Institut Médico Éducatif et de l’Association des Paralysés de France de Liévin.
Au cours des 4 séances, les élèves ont réalisé plusieurs histoires autour de l’Egypte Antique et ses figures illustres et mythologiques. Les planches furent exposées au cours de la restitution organisée à la médiathèque Robert Cousin le 29 avril 2022.
Le projet s’est terminé avec 3 ateliers donnés par Thomas Delache au sein de la médiathèque partenaire. Les interventions s’adressaient aussi bien à du jeune public que du tout public.

  • L’ESPACE 36
    SAISIR L’IMPORTANCE DE LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE ET SOCIALE PAR L’UTILISATION DU MÉDIUM BANDE DESSINÉE

Le projet, ayant pour thématique « la mobilité géographique et sociale », a allié découverte du médium et découverte de la vie culturelle de Saint-Omer. Le postulat de base était de faire prendre conscience aux élèves que Saint-Omer et ses alentours regorgeaient d’endroits à visiter. Les participants et participantes devaient alors imaginer une vision futuriste de leur ville.
Les trois groupes scolaires d’écoliers, collégiens et lycéens, ont réalisé plusieurs planches de bande dessinée qui ont été exposées au sein du CDI du lycée Alexandre Ribot.
Les élèves ont également participé aux journées des scolaires des 26es Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens.

Auteur : On a Marché sur la Bulle

Centre de Ressources sur la bande dessinée à Amiens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s