Cin&BD – Dans la vie de Madeleine Riffaud

le jeudi 24 février
à partir de 19h30
au Ciné St-Leu
Tarif unique : 4€

L’événement

En partenariat avec le Ciné St-Leu et l’association Centre de Mémoire et d’Histoire de la Somme, le Pôle Bande Dessinée Hauts-de-France vous propose une rencontre exceptionnelle, le jeudi 24 février, avec les auteurs de bande dessinée Jean-David Morvan et Dominique Bertail, accompagnés du documentariste Jorge Amat.

À l’issue de la projection du film « Avoir 20 ans en août 1944 » et d’une interview de Madeleine Riffaud réalisée pour l’occasion par l’association Centre de Mémoire et d’Histoire, vous aurez la possibilité d’assister à un débat exceptionnel avec les artistes, animé par la journaliste Alexandra Oury. La séance sera suivie d’un temps de signature.

Madeleine Riffaud, une femme engagée

Madeleine Riffaud, née à Arvillers dans la Somme, est une résistante, poétesse, journaliste et correspondante de guerre. Engagée dans la lutte contre l’occupant nazi dès l’âge de 16 ans, toute sa vie témoigne d’un engagement exemplaire au service des autres, qui ne se dément pas aujourd’hui alors qu’elle a 97 ans.

En 1994, Raymond Aubrac l’encourage à partager et transmettre le message et l’esprit de la Résistance. Madeleine Riffaud multiplie alors les rencontres à la télévision, dans les écoles et les universités.

En 2004, c’est à la caméra de son ami Jorge Amat qu’elle livre ses anecdotes passionnantes sur les actions menées par les résistants, dans une volonté de transmettre son engagement et sa détermination aux jeunes générations.

Après presque 30 ans de travail de mémoire, elle témoigne pour la première fois en bande dessinée de son combat contre la barbarie nazie. Elle est accompagnée par le scénariste Jean-David Morvan dans l’écriture de l’album Madeleine, Résistante, mis en image par Dominique Bertail (ouvrage publié aux éditions Dupuis). L’utilisation du médium, qu’elle qualifie de « véhicule puissant de l’imaginaire », lui permet de faire passer son message à un plus large public encore. Le livre a par ailleurs reçu le prestigieux Prix René Goscinny du meilleur scénario et fera l’objet d’une exposition d’envergure lors de l’édition 2023 du Festival d’Angoulême.

Auteur : On a Marché sur la Bulle

Centre de Ressources sur la bande dessinée à Amiens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s